Quel pays n'a pas de Coca-cola ?

27 octobre 2022

Aujourd'hui, nous allons parler de la Coca-cola. Vous connaissez sûrement tous cette boisson, mais saviez-vous qu'il existe des pays où il est impossible de la trouver ? En effet, la Coca-cola est une boisson très populaire dans le monde entier, mais il existe quelques exceptions. Dans cet article, nous allons vous présenter les pays où vous ne trouverez pas de Coca-cola.

La Colombie, le seul pays où Coca-cola ne vend pas de boissons gazeuses

Dans le monde entier, Coca-cola est une marque incontournable. Pourtant, il existe un pays où la célèbre boisson gazeuse ne se vend pas : la Colombie. En effet, en Colombie, la consommation de boissons gazeuses est interdite depuis le début des années 1990. Cette interdiction est due à une décision de la cour suprême colombienne, qui a estimé que les boissons gazeuses étaient nocives pour la santé. Depuis lors, Coca-cola a essayé à plusieurs reprises de contourner cette interdiction, sans succès. En Colombie, Coca-cola ne vend donc pas de boissons gazeuses, mais des jus de fruits et d'autres boissons non gazeuses.

A lire également : Rénovation Éco-responsable : Choisir des Fenêtres et Portes Durables

Quel pays n

En Chine, Coca-cola c'est pour les touristes

En Chine, Coca-cola c'est pour les touristes. Les chinois ne boivent pas de Coca-cola, mais ils boivent beaucoup de thé. Le thé est la boisson nationale de la Chine et est consommée à toutes les occasions. Les chinois boivent du thé vert, du thé noir, du thé oolong et du thé blanc. Le thé est souvent accompagné de pain ou de biscuits. La plupart des chinois ne boivent pas de café, mais il y a quelques cafés en Chine, surtout dans les grandes villes. Les chinois ne boivent pas non plus de Coca-cola, mais il y a des Coca-colas vendus dans les supermarchés et les magasins pour les touristes.

En parallèle : Que faire pour favoriser l'autonomie et l'indépendance d'un enfant?

L'Inde, le pays où Coca-cola a fermé ses portes

L'Inde est l'un des rares pays au monde où Coca-cola n'a jamais réussi à s'implanter. En 1977, le géant américain de l'agroalimentaire a pourtant essayé d'ouvrir une usine dans le sud du pays, mais a dû fermer boutique moins de deux ans plus tard, face à la forte opposition des autorités locales et de la population. Depuis, Coca-cola n'a plus jamais essayé de s'implanter en Inde.

Pour comprendre les raisons de l'échec de Coca-cola en Inde, il faut d'abord se replacer dans le contexte historique. En 1977, l'Inde vient tout juste de sortir de plusieurs années de crise économique et politique. La population est en colère contre le gouvernement, accusé de favoriser les intérêts étrangers au détriment des intérêts nationaux. Lorsque Coca-cola arrive sur le marché indien, c'est donc un timing particulièrement mal choisi.

La population voit d'un très mauvais oeil l'arrivée du géant américain, perçue comme une menace pour les petits producteurs locaux de boissons rafraîchissantes. Les autorités locales craignent également que Coca-cola ne monopolise le marché et ne fasse disparaître les petites entreprises. Rapidement, une campagne de boycott se met en place, menée notamment par les étudiants. En 1979, les autorités indiennes prennent une série de mesures pour limiter l'expansion du groupe américain, notamment en interdisant l'importation de concentré de cocaïne.

Face à cette opposition croissante, Coca-cola finit par abandonner son projet d'implantation en Inde. Cet échec est d'autant plus cuisant que le groupe américain avait investi près de 30 millions de dollars dans sa filiale indienne.Plusieurs années après avoir quitté le pays, Coca-cola essaie à nouveau d'y faire son entrée, mais sans succès. En 2006, le groupe américain propose d'investir 2 milliards de dollars dans une nouvelle usine en Inde, mais son offre est refusée par le gouvernement indien.

Aujourd'hui, il semble peu probable que Coca-cola réussisse un jour à s'implanter en Inde. Le groupe américain a beau être la marque la plus connue au monde, il n'est pas parvenu à surmonter les obstacles politiques et sociaux qui se dressent encore sur son chemin en Inde.

Quel pays n

Cuba, le pays où Coca-cola n'a jamais pu s'implanter

Coca-cola est une marque emblématique des États-Unis, mais il existe un pays où la célèbre boisson ne s'est jamais implantée : Cuba.

Cuba est un pays qui a longtemps été isolé du reste du monde, notamment à cause de la révolution cubaine et de la politique hostile des États-Unis envers l'île. Cette isolation a eu pour conséquence que de nombreuses marques occidentales n'ont jamais pu s'implanter sur le marché cubain.

Coca-cola a été l'une des victimes de cet isolement. La marque a essayé à plusieurs reprises d'entrer sur le marché cubain, mais sans succès. En 1960, Coca-cola a même essayé d'acheter la compagnie cubaine de boissons gazeuses Hatuey, mais cette tentative a échoué en raison de l'intervention du gouvernement cubain.

Depuis, Coca-cola n'a plus jamais essayé d'entrer sur le marché cubain, et ce n'est pas près de changer : en raison du embargo américain, les États-Unis ne peuvent pas exportez des produits vers Cuba, ce qui rend impossible l'implantation de Coca-cola sur l'île.

Cependant, il existe une petite communauté de Cubains qui ont pu goûter à Coca-cola grâce aux colas importés illégalement par les touristes américains. Ces derniers années, il est même possible de trouver des canettes de Coca-cola vendues sur certains marchés cubains, mais il s'agit en réalité de contrefaçons made in China.

Ainsi, Coca-cola est une marque emblématique des États-Unis, mais elle n'a jamais réussi à s'implanter à Cuba en raison de l'isolement du pays.

La North Korea, le dernier bastion de Coca-cola

La North Korea, le dernier bastion de Coca-Cola

Même si la North Korea n'est pas le seul pays du monde où Coca-Cola ne circule pas, elle est certainement le dernier bastion de cette marque américaine. La raison est simple : la North Korea est isolée du reste du monde et ses habitants n'ont pas accès aux produits occidentaux.

Coca-Cola a été introduit en Amérique du Nord en 1886 et en Asie en 1928. Pourtant, la North Korea n'a jamais eu accès à ce produit. La raison en est que la North Korea est un pays fermé et isolé du reste du monde. Les rares fois où des étrangers ont pu y entrer, ils n'ont pas pu y ramener de Coca-Cola.

Cependant, il y a quelques années, des journalistes sud-coréens ont réussi à smuggler de la Coca-Cola en North Korea. Ils l'ont distribuée à des étudiants et ont filmé leurs réactions. Ces derniers ont été très surpris par le goût de Coca-Cola et certains ont même dit qu'ils ne savaient pas que c'était possible de boire quelque chose de si sucré.

Aujourd'hui, grâce à internet, il est possible de se procurer des canettes de Coca-Cola en North Korea, mais elles sont beaucoup plus chères que dans le reste du monde. De plus, elles ne sont pas faciles à trouver et les habitants de la North Korea n'ont pas les moyens de s'en offrir régulièrement.

En conclusion, on peut dire que la North Korea est le dernier bastion de Coca-Cola. Ce pays isolé du reste du monde n'a jamais eu accès à ce produit et ses habitants ne le connaissent que grâce aux quelques canettes qui parviennent à y entrer clandestinement.

Il y a quelques pays dans le monde où on ne peut pas trouver de Coca-cola. Ces pays sont : la Birmanie, la Corée du Nord, la Cuba, la Guinée-Bissau et la Somalie. Dans ces pays, il y a des restrictions sur les produits américains.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés